4 décembre 2017
Audiences
0 messages
Partager
Audience
Un haut responsable des Nations Unies s’est entretenu ce lundi avec Guillaume Soro

M. Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), a échangé, ce lundi 4 décembre 2017, avec le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, à sa résidence privée d’Abidjan-Marcory.


Au sortir de l’audience que lui a accordée le chef du Parlement ivoirien, M. Mohamed Ibn Chambas a indiqué qu’il est venu échanger sur plusieurs points avec le numéro 3 ivoirien, notamment la situation politique en Côte d’Ivoire et dans la sous-région Ouest africaine, le renforcement des relations entre les Nations Unies et la Côte d’Ivoire du haut de son nouveau statut de membre non permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies à partir de Janvier 2018.

Ci-dessous l’intégralité de ses propos :

« Je suis très heureux d’être reçu par M. le Président de l’Assemblée nationale, qui est grand ami et frère à moi. Nous travaillons ensemble depuis longtemps. Aujourd’hui comme il est Président de l’Assemblée nationale, nous avons échangé sur la situation politique en Côte d’Ivoire mais aussi dans la sous-région Ouest Africaine.

Je l’ai félicité par rapport à la réussite du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine et de l’Union Européenne, qui s’est déroulé tout récemment ici en Côte d’Ivoire. La réussite de ce sommet est une fierté pour tous les Africains et surtout pour moi qui fait partie de la sous-région Ouest Africaine.

L’Assemblée nationale est une institution très importante dans une démocratie. Nous avons échangé sur comment travailler ensemble pour avancer et permettre à l’Assemblée nationale de renforcer sa capacité afin de jouer pleinement son rôle.

Nous sommes tous contents du progrès de la Côte d’Ivoire, un pays clé dans la sous-région Ouest Africaine. Nous avons aussi parlé de la forte croissance de ce pays et comme vous le savez, en Janvier la Côte d’Ivoire sera membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies ; cela est une bonne opportunité pour renforcer les relations entre la Côte d’Ivoire et les Nations Unies. »

Louis Konan


Votre message...