27 mars 2017
Touba
0 messages
Partager
Touba
TRAORE Mamadou : « Nous sommes les ambassadeurs du Président SORO dans le Bafing »

A l’issue de la cérémonie d’installation de la section GKS dans le Bafing le samedi 25 mars 2017, le Président dudit mouvement de soutien aux actions du Président Guillaume Kigbafori SORO, TRAORE Mamadou, a livré ses impressions et s’est prononcé sur les chantiers à venir. La Présidente de Cap Développement du Bafing, Touré Fatoumata Madia, et le député Koné Tehfour qui a prononcé une conférence sur les actions du Président SORO ont bien voulu aussi se prêter aux questions des journalistes.


TRAORE Mamadou (Président de la section GKS du Bafing)« La section GKS de Touba s’érige en ambassadeur du Président de l’Assemblée nationale »

« Je suis très heureux mon bureau et moi, et je ne saurai suffisamment exprimer ma joie. Mon amour pour le Président Guillaume SORO date de 2002. En 2002, pendant que l’on cherchait les auteurs de la rébellion, et que nous étions tous inquiets parce que la Côte d’Ivoire venait de prendre un coup et qu’on croyait qu’elle allait basculer, on voit un jeune homme que j’ai appris à suivre à travers mon jeune âge, à travers ses différentes luttes syndicales, notamment à la FESCI. Dans mes recherches, j’ai aussi appris que l’homme avait commencé par lutter à l’âge de 15 ans au Petit Séminaire Saint-Jean de Katiola. Dans mes recherches toujours, j’ai découvert que Guillaume SORO avait fait un passage à Touba dans les années 81 et 82, ce qui me motive encore plus. Il a toujours été du côté des plus faibles, des plus démunis, et étant jeune Ivoirien victime de la politique mise en place pour le régime de l’époque, je me suis dit voilà quelqu’un qui sert de modèle, qui prend son courage à deux bras pour les défendre. Pour ce qui concerne les chantiers qui nous attendent, la section GKS de Touba s’érige en ambassadeur du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Elle se chargera de véhiculer le message de paix et de cohésion de l’honorable Guillaume SORO à travers les trois départements et douze sous-préfectures du Bafing ».
 
Touré Fatoumata Madia (Présidente de Cap Développement du Bafing (CDB)« La mission du CDB est d’accompagner la section GKS »
Pour la section GKS du Bafing, c’est de ressembler à Guillaume SORO, sa bravoure, son honnêteté, son acharnement au travail et puis son esprit de cohésion, son esprit d’amour pour toute la Côte d’Ivoire. L’une de leur mission phare, c’est de ressembler en tout point à Guillaume SORO. La mission du CDB est d’accompagner leurs fils, leurs enfants, ce bébé qui vient de naître, la section GKS du Bafing et de le voir grandir ».
 
 
Koné Tehfour (Député et conférencier) « Guillaume SORO est un modèle qui doit être dupliqué dans la société ivoirienne »
« Merci à tous ces parents du Bafing pour l’accueil aussi chaleureux qu’humain qu’ils nous ont réservé pour la première fois que je foule le sol du Bafing. Le thème sur lequel j’ai prononcé une conférence, une communication, est un thème plus formateur que de conférence. Les jeunes du Bafing ont décidé de choisir comme modèle de lutte pour l’émancipation de l’être humain, de l’émancipation de la jeunesse du Bafing, Son Excellence Guillaume SORO. Et le thème ‘’Guillaume SORO, fer de lance d’une génération consciente et responsable’’ ne pouvait avoir autre animateur que TOURE Moussa et moi. L’opportunité aujourd’hui est celle de l’encadrement citoyen et civique de la jeunesse de Côte d’Ivoire. Un jeune qui n’ai pas encadré, qui n’est pas formé est un danger pour la République. Guillaume SORO a, lui-même, accepté d’aller à la formation, d’aller à l’école, de mener la lutte, je pense que c’est un modèle qui doit être dupliqué dans la société ivoirienne parce qu’aujourd’hui, grâce à lui, les jeunes sont épanouis, les jeunes peuvent se regrouper, sans distinction de race, d’ethnie et de religion. Hier ce n’était pas possible. Nous sommes venus et nous sommes témoins d’une jeunesse unie, rassemblée et responsable engagée dans la voie de GKS. Nous sommes convaincus que c’est la Côte d’Ivoire qui gagne parce que le fer de lance c’est Guillaume SORO. Un fer de lance conscient, responsable, guide éclairé de cette jeunesse et je crois que la Côte d’Ivoire va connaitre des lendemains meilleurs.
Propos recueillis et retranscrits par BAMBA Soualo


Votre message...