8 février 2018
Paris
0 messages
Partager
Paris
Séance de travail entre les Présidents Soro et Larcher : La décentralisation au centre des échanges

En visite en France depuis le début du mois de février dans le cadre de la réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (AFP), qui s’est tenue du 1er au 02 février 2018, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, a saisi l’occasion pour rencontrer et discuter avec plusieurs autorités parlementaires françaises dont le Président François de Rugy, Président de l’Assemblée nationale Française


Hier mercredi 07 février 2018, il a été reçu par le Président du Sénat Français, M. Gérard Larcher, avec qui il a abordé plusieurs questions essentielles, notamment la situation politique en Côte d’Ivoire et dans la sous-région principalement au Mali, et enfin la question d’une décentralisation réussie en Côte d’Ivoire.

Au sortir de cette séance de travail, les deux personnalités ont bien voulu partager la quintessence et la primeur de cette rencontre :

Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat Français :

« J’ai reçu le futur Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie et donc mon Président. A partir de 2019… il m’a d’ailleurs transmis l’invitation pour que je puisse être présent en Côte d’Ivoire à l’occasion de cette Assemblée générale. Nous avons profité naturellement pour faire un point de la situation de la Côte d’Ivoire, situation dans la région… j’étais entouré de mes collègues présidents du Groupe d’amitié dans la région, de notre ami vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des Forces armées.

Nous avons évoqué la situation en Côte d’Ivoire, nous avons évoqué la situation au Mali qui nous préoccupe de part et d’autre, parce que c’est un lieu d’instabilité. Vous savez, les armées françaises sont aux côtés du Mali, et en même temps nous avons évoqué le rôle des Etats proches – je recevais, il y a peu, le Président de l’Assemblée nationale du Tchad qui m’a fait part de ses préoccupations. Et puis nous avons parlé notamment de décentralisation. J’ai vu chez le Président Soro le désir que la prochaine étape soit une décentralisation vivante, réussie. Et donc j’ai proposé au Président Soro que le Sénat qui porte vraiment la décentralisation dans notre pays, car nous sommes l’Assemblée des collectivités territoriales, s’il le souhaite, en fonction des propositions qu’il pourra nous faire, puisse être en coopération, mais dans le sens que nous partagions nos expériences. Nous partageons aussi parfois nos différences parce que parfois les territoires ne sont pas comparables. Mais on sait que votre pays a besoin d’une décentralisation réussie. Voilà ce que nous nous sommes dit, ceci marque aussi notre amitié, que la visite du Président Macron a démontrée il ya peu ; cette amitié entre nos deux pays, ce chemin ensemble et cette langue que nous avons en partage, qui n’est pas la langue d’un pays ou d’un autre. C’est une langue qui nous appartient à tous et qui appartient au monde ».

Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire :

« Je pense que le Président a été exhaustif sur les points que nous avons abordés. Moi je me contenterai de le remercier. C’est la deuxième fois qu’il nous reçoit dans cette institution, donc nous en sommes très heureux. Nous avons eu des échanges très intéressants, fructueux. La proposition qui a été faite au Parlement ivoirien sera retenue ; nous allons solliciter le Président du Sénat pour une collaboration sur la question importante de la décentralisation qui demeure un défi pour notre pays. »

Au terme de l’entretien entre les deux Présidents d’institution, Guillaume Soro a bien voulu marquer ce second passage au Sénat Français en signant le Livre d’Or de ‘Institution. Vu la chaleur et l’enthousiasme que dégageait le Président du Sénat Français, M. Gérard Larcher malgré l’hiver drastique actuellement en France, c’est avec beaucoup d’amitié qu’il a reçu le Président Guillaume Soro dans ses bureaux au Palais du Luxembourg à Paris. Le Président Guillaume Soro a saisi l’occasion pour exprimer toute sa reconnaissance et sa gratitude à son hôte français pour cet accueil chaleureux à lui reservé.

Pour rappel, le chef du Parlement ivoirien, SEM Guillaume Soro avait été reçu une première fois par M, Gérard Larcher le 04 décembre 2015 à Paris, en prélude à une réunion de l’Union Interparlementaire (UIP) sur la COP 21.

Louis Konan


Votre message...