6 août 2017
Daloa
0 messages
Partager
Daloa
Obsèques de Bahi Tagro/Le patriarche conduit à sa dernière demeure en présence de Guillaume SORO

Le Patriarche Bahi Tagro dit Bahita, grand-père de Sylvie Tagro épouse du chef du parlement ivoirien, a été conduit, ce samedi 05 août 2017, à sa dernière demeure de Zakoua sa terre natale à 7 kilomètres de Daloa, en présence du Président de l’Assemblée nationale Guillaume SORO.


C’est le stade de ce village qui a fait office d’église afin de pouvoir contenir le grand monde présent pour la messe de requiem dédiée au repos de l’âme du défunt centenaire. Au terme d’environ 2 heures de prière et d’homélie, le patriarche a été déposé dans son caveau. Cela, au bout d’une procession dans le recueillement total, sans pleurs sans grande tristesse, du fait de la longévité du vieux Bahi Tagro.
Cette inhumation intervient à la suite de la veillée religieuse et traditionnelle tenue dans la nuit du vendredi à samedi, à laquelle Guillaume SORO a assisté. Et dans les premières heures de cette matinée du samedi, le Chef du parlement s’est retrouvé à nouveau sur ce stade de Zakoua pour la messe de requiem qui précède l’inhumation. A cette autre étape des obsèques du grand-père de son épouse, le Chef du parlement a bénéficié d’une grande solidarité autour de sa personne.


Lors de cette veillée traditionnelle, de nombreux dons venus de divers horizons ont été faits à Guillaume SORO et à son épouse. Elan de solidarité émanant de ses amitiés, ses collaborateurs et également de la forte délégation de la communauté Sénoufo qui a fait le déplacement de Ferké à Zakoua. Des bœufs, des moutons et de l’argent en espèce ont constitué l’essentiel des dons.
L’on a pu voir aux côtés de Guillaume SORO, SEM. Boureima Badini qui est venu lui apporter sa compassion, témoignage d’une longue amitié entre les deux hommes. Ainsi que Fatoumata Traoré Diop, tous ont pris part à cette procession funèbre aux cotés de Guillaume SORO et de son épouse, pour conduire le patriarche Bahi Tagro pour son repos éternel.
Le patriarche Bahi Tagro a vécu 102 ans. Né en 1915, il est décédé le 21 mai 2017, laissant derrière lui de nombreux enfants et petits-enfants au nombre desquelles Sylvie Tagro épouse SORO.


Maiga Idrissa (envoyé spécial à Zakoua)


Votre message...