20 février 2019
Paris
0 messages
Partager
Paris
LES SOROISTES ET LES AMIS INTERNATIONAUX DE GUILLAUME SORO ORGANISENT UNE CONFERENCE DE HAUT NIVEAU À PARIS

Il s’est tenu une conférence-débat, le dimanche 17 Février 2019, à Plaine Coworking 10, Rue Waldeck Rochet, 93300 Aubervillers.
Conjointement organisée par l’Union des Soroistes (UDS)-France et l’Association Internationale des Amis de Guillaume Kigbafori Soro (AIA-GKS), cette rencontre s’est planchée sur les deux problématiques suivantes :


1) La constitution de la 3ème république et la candidature d’Alassane OUATTARA en 2020 : justifications et incompréhensions
2) Que fera Guillaume SORO après sa démission de l’assemblée nationale ?

Ce fut l’occasion pour le Professeur émérite Franklin Nyamsi Wa Kamerun, conseiller spécial de Guillaume Soro et conférencier du jour, d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur les différentes postures et idéologies politiques en confrontation dans l’espace démocratique ivoirien.
Avec brio et acuité, le "colonel de la plume et de la Parole", comme on le surnomme a décortiqué point par point, à travers une argumentation lumineuse, les violations répétées de l’esprit et la lettre de la constitution de la troisième république, opérées par le régime en place, non sans analyser les inquiétudes qui jaillissent à l’approche de la présidentielle de 2020.
Cette démonstration empirique a été ponctuée par une série d’échanges conviviaux qui a permis à l’auditoire, venu massivement, de mieux appréhender les enjeux et les défis qui se profilent à l’horizon et surtout de saisir la portée significative du comité politique récemment annoncé par le leader générationnel dans la reconfiguration de la géopolitique ivoirienne.
Par la suite, l’orateur a bien voulu procéder à la dédicace de son dernier opus à succès : "Dérive dictatoriale en Côte d’Ivoire - Déceptions de l’ère-Ouattara et nouvelles générations".
Selon les témoignages recueillis sur place et au delà, cette réunion associative a eu un retentissement plus que favorable, nonobstant les tentatives d’agressions physiques des membres, saboteurs du RHDP.
Heureusement, le dispositif sécuritaire mis en place ne leur a pas permis de mettre à exécution leurs sales besognes.
Ainsi se poursuit avec sérénité et détermination, la marche des Soroistes dans leur immense œuvre de reconstruction de la Paix par le pardon et la Réconciliation.

Etaient également présents à la table de séance, Mme Nadine N’GUESSAN, présidente UDS-France et son secrétaire général Jules Brou, M. Lawrence ATILADE, secrétaire général de AIAGKS, M. Basile KOUADIO, membre du bureau politique du PDCI-RDA.

Fait à Paris, le 17 Février 2019
Lawrence ATILADE
Secrétaire général AIA-GKS


Votre message...