17 mai 2017
Situation sécuritaire
0 messages
Partager
Situation sécuritaire
Les députés préconisent une enquête parlementaire

« Notre Commission va demander au Président de l’Assemblée nationale d’engager une Commission d’enquête parlementaire. Parce que la sécurité des Ivoiriens, la quiétude des Ivoiriens, la stabilité de ce pays, c’est une vive préoccupation pour chacune et chacun dans ce pays ». Ces propos sont du député Konaté Sidiki, président de la Commission Sécurité et Défense (CSD). C’était ce mercredi 17 mai 2017 à la suite d’une réunion tenue à la Rotonde de l’Assemblée nationale.


Durant trois heures d’horloge, les députés membres de ladite commission se sont concertés à l’écart de la presse. Au sortir de cet huis-clos, il est revenu au Président de lever le voile sur les points qui ont été abordés :
« La Commission de la Sécurité et de la Défense vient de tenir une très longue réunion. Vu l’importance de la question, tous les membres de la Commission sont présents. Nous avons parlé de la situation sécuritaire dans notre pays qui nous préoccupe tous. Surtout en tant qu’élu du peuple. Et en tant que tel, la Commission a adopté un certain nombre de programmes. D’abord la Commission Sécurité et défense part en séminaire du 23 au 27 mai 2017 pour évoquer plusieurs questions sur notre sécurité et notre défense », a d’emblée situé Konaté Sidiki.
Ensuite, il a fait savoir que l’analyse de la situation dans notre pays a été la pierre angulaire de cette séance de travail de la CSD. Selon lui, cette analyse a permis de dégager des orientations :
« Nous sommes très préoccupés en tant qu’élu du peuple, en tant que Commission en charge de la Sécurité et de la Défense de la situation dans notre pays. Sur la base des dispositions contenues dans notre constitution et dans le règlement de l’Assemblée nationale, la Commission a décidé ce qui suit : Nous allons inviter les représentants, le représentant de l’exécutif à une séance d’information pour que les députés soient informés sur tout ce qui s’est passé. Donc c’est une séance d’’information assez importante avec les représentants de l’exécutif », a-t-il fait remarquer.
Aux dires du président de la Commission, les députés iront au-delà de la séance d’information :
« Les députés de la Commission ont décidé d’aller sur le terrain pour s’informer sur l’état de la situation et donc une mission d’information parlementaire va parcourir la Côte d’Ivoire dans ces jours à venir pour que nous puissions recueillir auprès des populations, de l’armée et de tous les acteurs la réalité du terrain et faire des recommandations ».
Pour le député Konaté Sidiki, les élus ont un devoir trop précieux en des circonstances pareilles :
« Notre rôle, nous sommes un parlement qui doit participer à la consolidation des efforts d’émergence du Président de la République et nous devons pouvoir lui faire des propositions. Evidemment notre Commission va demander au Président de l’Assemblée nationale d’engager une Commission d’enquête parlementaire. Parce que la sécurité des Ivoiriens, la quiétude des Ivoiriens, la stabilité de ce pays c’est une vive préoccupation pour chacune et chacun dans ce pays. Et il est bon que les représentants du peuple s’informent, agissent et comprennent ce qui se passe pour faire des propositions. Donc cette démarche de notre Commission sera adressée au Président de l’Assemblée nationale afin qu’on voie dans quel cadre une commission d’enquête peut être lancée. Je voudrais vous dire que l’une des préoccupations avancées ici, c’est l’image du Président la République. Les parlementaires souhaitent travailler à consolider l’institution, à consolider cette image », a indiqué le Président de la Commission sécurité et défense.

Maiga Idrissa


Votre message...