11 décembre 2017
Crush day
0 messages
Partager
Crush day et réconciliaton
Le Président SORO confie à la jeunesse la campagne pour la réconciliation et la paix

Recevant ce samedi 9 décembre 2017 à l’Assemblée nationale, 250 internautes pour une rencontre dénommée ‘’Crush Day’’, le Président Guillaume SORO en a profité pour les inviter à prôner la réconciliation.


« Qui dans sa famille ne s’est pas battu avec son frère ou sa sœur. Mais après on se parle et on avance », a comparé le Président SORO la situation des Ivoiriens à celle des membres d’une famille en conflit.

Pour le chef du Parlement ivoirien, il y va du développement du pays car, dit-il, « nous ne réussirons pas à développer la Côte d’Ivoire tant que les Ivoiriens ne comprendront pas que nous sommes des frères ». Puis il a invité les jeunes venus de tous les horizons de la Côte d’Ivoire à être « des ambassadeurs de la paix et de la réconciliation ».

Le chef du Parlement ivoirien déclare avoir, pour sa part, demandé pardon pour la première fois aux Ivoiriens en 2007 lorsqu’il a été nommé Premier ministre. Et aujourd’hui, il continue de demander pardon pour ne pas, selon ses termes, « continuellement léguer nos haines à nos enfants ».

A tous ceux qui sont encore réfractaires à la réconciliation, Guillaume SORO a demandé de prendre en exemple Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud post-apartheid qui à sa sortie de prison a renoncé à la violence.

BAMBA Soualo


Votre message...