12 octobre 2017
0 messages
Partager
Projet immobilier
L’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et YRISSA scellent un partenariat

Une signature de convention de partenariat entre la Mutuelle des agents de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (MAAN-CI) et la société immobilière YRISSA a eu lieu, ce jeudi 12 octobre 2017, en vue de l’acquisition de 100 logements au profit du personnel de l’institution parlementaire.


Les deux parties signataires étaient représentées par BEUGRÉ Essan Bertin pour la MAAN-CI et Aya Claude Chantal YAO pour YRISSA sous la supervision d’un notaire.
Ont pris part à la cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux de l’institution, le personnel, la haute direction de l’Assemblée nationale représentée par le Secrétaire général, LATTE Ahouanzi, le Secrétaire général adjoint, N’DRI Marius, le Directeur des Affaires administratives et financières, OUATTARA Yacouba, et des représentants d’YRISSA.
Selon le président de la mutuelle des agents de l’Assemblée nationale, la présence à leurs côtés de leurs supérieurs hiérarchiques « est un gage d’encouragement ». À sa suite, la directrice de YRISSA a présenté sa structure qui, dit-elle, a été créée en 2011 et est en partenariat avec le ministère de la construction du logement de l’Assainissement et de l’urbanisme, et a trois promotions immobilières en cours dont celui de Songon, Cocody et Bingerville.
Au nom du Chef du Parlement, le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, M. LATTE, a réitéré ses encouragements au Président de la Mutuelle et au partenaire, avant d’inviter le personnel à adhérer massivement au projet. « Au nom du Président de l’Assemblée nationale, je félicite M. BEUGRÉ qui a porté à bout de bras ce projet. Aujourd’hui, nous avons trouvé le bon partenaire. Nous vous encourageons à y souscrire », a-t-il déclaré avant de promettre très bientôt la pose de la première pierre dudit projet dénommé ‘’Cité Guillaume Kigbafori SORO’’ dans la commune de Bingerville.
La cité, selon la directrice d’YRISSA, s’étendra sur une superficie de plus de quatre hectares et y verra la construction de trois types de logements. Des villas basses de trois à quatre pièces et des villas duplex de quatre pièces.

BAMBA Soualo


Votre message...