15 septembre 2017
Côte d’Ivoire
0 messages
Partager
Côte d’Ivoire
Guillaume Soro, fer de lance et porte-étendard d’une nouvelle génération

Guillaume Soro, porte-étendard de la nouvelle génération ivoirienne ! Il s’agit de la génération qui a pris son envol dans les années 90 avec l’avènement du multipartisme en terre d’Eburnie, avec en première ligne les étudiants et élèves ivoiriens. Cette jeunesse qui a fini sa maturation politique, assoiffée de démocratie réelle et d’alternance au sens pur du terme, veut dorénavant écrire les nouvelles pages de l’histoire de son pays, la Côte d’Ivoire.


Ces trois dernières décennies émaillées de crises politico-militaires survenues à cause de la cupidité des leaders de partis politiques, ont vite fait de faire voler en éclats tous les espoirs et toutes les espérances de la jeunesse ivoirienne, qui ne vit depuis que de promesses non tenues. Pendant toutes ces années, toutes les velléités de réussite ont été étouffées par un mensonge tentaculaire qui a eu raison de la majorité de la jeunesse ivoirienne prise en otage dans ce tourbillon politico- malsain, dans lequel le pays a été plongé dans plusieurs crises successives dont nous n’en sommes véritablement pas encore sortis. Et malheureusement, nos brillants étudiants se situent encore en première ligne dans cette forfaiture. Aujourd’hui et plus que jamais, cette jeunesse qui crie, que dis-je, qui hurle sous tous les toits son ras-le-bol, nourrit un véritable espoir avec le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, lui-même pionnier de l’avènement du multipartisme en Côte d’Ivoire et même en Afrique.
Au-dessus de cette mêlée qui baigne dans des discours belliqueux et de calculs politiciens, Guillaume Soro essaie de donner un autre message aux jeunes : celui du Pardon et de la Réconciliation, socle selon lui d’une Paix et d’un Développement durables. Car pour lui, c’est main dans la main avec tous les fils et toutes les filles de la mère patrie que nous arriverons à maintenir debout cette mère patrie que nous avons en commun et qui est toujours convalescente. Son message est que ce sont tous les ivoiriens sans discrimination aucune, réunis au chevet de cette mère patrie agonisante, qui devront recoller les tissus de la société ivoirienne profondément rongée par cette gangrène de la division qui a vu tous ses fondements et fondamentaux détruits. Pour lui, personne ne viendra nous réconcilier à notre place ; c’est pourquoi il ne cesse de crier à qui veut l’entendre qu’il faut que les ivoiriens sortent de la belligérance, de la haine, de la jalousie des uns envers les autres pour emboîter résolument le chemin de la Réconciliation.
Bien que meurtri dans sa chair par les agissements de certains de ses camarades de sa famille politique, il demeure toujours positif dans sa tête et plein d’espoir pour son pays. Le fils de Soro Clément croit fermement que les ivoiriens arriveront à puiser dans leur orgueil la force nécessaire pour hisser haut l’emblème de notre pays.
Les médisances, les calomnies, les crocs-en-jambe ne pourront en rien entacher l’image et l’honorabilité du député de Ferke-commune, parce qu’il a un cœur plein d’amour dans lequel il n’y a point de place pour la haine et la colère. Et ceci, la jeunesse ivoirienne l’a bien compris à travers le parcours fort remarquable de son leader, de ce leader générationnel ; c’est pour cela d’ailleurs, partout dans le pays, on sent une ébullition réelle autour de l’homme Guillaume Soro.

En tout cas, loin des discours propagandistes putréfiés par des mensonges à n’en point finir, le Président du parlement ivoirien qui porte en toute humilité sa croix, donne par ses actes et actions une nouvelle espérance à toute la jeunesse ivoirienne qui le lui rend bien et qui croit désormais en un avenir meilleur et radieux avec Guillaume Soro.
Guillaume Soro, une lueur d’espoir et une véritable source d’inspiration pour cette jeunesse ivoirienne qui n’a plus de repère tant elle a été ballotée au gré du vent par les partis politiques qui en réalité se servent d’eux pour assouvir leurs desseins politiques.
Loin de la politique politicienne, le combat de Guillaume Soro n’est guère un combat singulier, son combat est celui de toute une génération en quête de ses repères.

Louis Konan


Votre message...