7 novembre 2016
Côte d’Ivoire
1 messages
Partager
SONGON
Guillaume SORO fait membre de la catégorie Tchagba

L’entité coutumière de SONGON n’a pas voulu laisser le Président de l’Assemblée nationale partir sans signer son ancrage dans leur lignée. Ainsi ont-ils décidé de l’intégrer dans la catégorie des Tchagba avec pour nom Djomo Assoukrou du nom du doyen du village.

Pourtant, Guillaume SORO était venu à SONGON pour lancer la campagne de cure herniaire gratuite initiée par l’ONG La Vie ce vendredi 30 septembre 2016, et dont il en est le Président d’honneur.

L’entité traditionnelle a bien voulu témoigner sa reconnaissance en intégrant le Président de l’Assemblée nationale dans une catégorie de génération qui est celle des Tchagba. De la sorte, les tenants de la tradition, selon leur porte-parole, font de lui leur fils. Et le cérémonial d’intégration du chef du parlement a été marqué par une remise de don.

D’abord par les membres de sa génération qui lui ont remis une tenue en pagne traditionnelle des mains du doyen de cette catégorie. Habillé dans cette tenue, Guillaume SORO a posé pour la photo de famille avec la génération à laquelle il appartient désormais.

Ensuite ce sera au tour des chefs traditionnels. Aux dires de leur porte-parole, l’intégration d’une personnalité d’exception est toujours sanctionnée par le don de la chefferie. Séance tenante, le Chef du village et toute sa notabilité ont fait mouvement vers leur fils intégré pour lui remettre ses attributs. A savoir chaussures et gros pagne traditionnel dans lequel le Président s’est habillé. « Vous êtes fils de SONGON et vous serez accueilli à tout moment et nous pouvons vous rendre visite », a indiqué le porte-parole de la chefferie.

« Vous m’avez intégré dans votre communauté. Pour certains c’est un geste symbolique, mais je prends cela comme un geste fort plein de sens. Pour moi c’est important, il faut savoir qui on est et d’où on vient », a réagi Guillaume SORO lors de son adresse de reconnaissance pour cette intégration. Il en a profité également pour instruire ses services à prendre les dispositions idoines afin qu’il reçoive les membres de sa génération à Abidjan autour d’un repas à sa résidence.

Maiga Idrissa


Votre message...