19 juin 2018
GKS
0 messages
Partager
#GKS
Dîner officiel offert au Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Echange de toasts entre Guillaume Soro et Philippe Courard

Avant leur départ pour Bruxelles ce mercredi 13 juin 2018, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, a bien voulu, comme il en a l’habitude, offrir un dîner officiel à son illustre invité et à toute la délégation qui l’accompagne. Pour l’occasion, c’est la salle des fêtes du nouvel hôtel Radisson Blue situé dans la Commune de Port-Bouët qui a été choisie pour ce dîner. Avant donc l’ouverture du buffet, les deux Présidents d’Institutions parlementaires, Ses Excellences Guillaume Kigbafori Soro et Philippe Courard ont porté, avec un brin d’humour, chacun un toast pour saluer et raffermir davantage les excellentes relations qui existent déjà entre leurs deux institutions.


Ci-dessous leurs différents messages :
SEM. Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire : « Monsieur le Président, cher collègue, cher ami, mon cher Philippe,

Je voudrais, à l’occasion de ce dîner que je souhaite très convivial, réitérer les propos que je vous ai adressés ce matin même à l’hémicycle de l’Assemblée nationale, à vous et à votre délégation. Chez nous, Il n’y a pas mille mots pour exprimer les sentiments qui nous animent, que de vous dire MERCI, un mot simple mais qui vient du fond du cœur.

Merci d’être venus ici à Abidjan et d’avoir consacré à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire le temps nécessaire pour les échanges que nous avons eus. Je voudrais mesdames et messieurs, chers députés ivoiriens, mes chers collègues, chers amis et distingués invités ici présents, dire que nous avons reçu une importante délégation venue de Belgique. Nous avons toujours eu des relations fortes avec la Belgique, qui se confirment aujourd’hui par la présence du Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Souvenez – vous qu’à l’époque de la première législature, votre pays, Monsieur le Président, par le truchement de l’Institution parlementaire a soutenu notre parlement. Votre secrétaire général y est venu à plusieurs reprises et ceci, en Afrique vous savez, ça ne s’oublie pas. En de telles circonstances, il sied de le rappeler. C’est pourquoi je voudrais ce soir, par ce dîner vous traduire la reconnaissance de l’Institution elle-même et souhaiter partant, que nos relations se consolident davantage. Je n’oublie pas non plus que vous nous avez reçus de façon exceptionnelle à Bruxelles et nous en avons gardé le meilleur souvenir.

Monsieur le Président, ceci ayant été dit, je voudrais vous inviter même si c’est de l’eau dans nos verres (rires), je voudrais donc vous inviter à lever vos verres - n’est-ce-pas ? - au nom de la Coopération et de la Diplomatie parlementaire que nous avons ensemble décidé de promouvoir et de développer. Vive le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Vive le Parlement de la Côte d’Ivoire ! »

SEM. Philippe Courard, Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles : « Je voulais vous remercier et effectivement de pas être très original en employant le mot que vous avez bien employé mais qui témoigne toute l’amitié, toute l’affection et le plaisir d’être à vos côtés en Côte d’Ivoire, c’est le mot MERCI. Ce mot MERCI symbolise vraiment cette amitié extraordinaire qui existe entre nos deux peuples, entre nos parlementaires. Et ce lien d’amitié, on va le poursuivre, on va l’amplifier parce qu’il est important que la diplomatie parlementaire s’exerce. Cela a porté ses fruits, vous l’avez indiqué ; j’ai eu l’occasion de le rappeler et ça continuera à amplifier puisque notre objectif, le vôtre et le nôtre, c’est évidemment de servir nos citoyens, rencontrer l’intérêt général, permettre à nos populations d’être heureuses, c’est évidemment quelque chose de fondamental.

Alors je profite encore de l’occasion ; j’ai eu le plaisir tout à l’heure de le dire à l’Assemblée que nous organisons une formation d’une semaine au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au mois de septembre prochain et donc j’ai le plaisir de vous réitérer cette invitation pour un de vos fonctionnaires sachant que nous prendrons en charge évidemment toutes les dépenses inhérentes au déplacement, à l’accueil de votre fonctionnaire (le président Guillaume Soro se désignant pour s’amuser)… Le Président souhaite faire partie de la délégation alors j’ai une autre proposition peut-être moins sérieuse pour le Président. Alors il y a une émission à la télévision qui s’intitule ‘’Vis-Ma-Vie’’, et donc ce qu’on pourrait faire, que je vienne pendant un mois pour présider le Parlement de Côte d’Ivoire ; et vous viendrez pendant un mois à Bruxelles, et comme ça, ça sera une découverte totale pour nous deux (rires et applaudissements).

Trêve de plaisanterie, je voudrais en tout cas vous remercier de la chaleur de votre accueil, pour vous et celui de l’ensemble de vos députés. On a eu l’occasion de fréquenter, de rencontrer mais aussi je pense à toutes celles et tous ceux qui ne sont pas ici, au Peuple de la Côte d’Ivoire qui nous a réservé un accueil fabuleux partout où on est passé, à Grand-Bassam, à Abobo, à l’hôtel et dans les rues d’Abidjan. Ça, c’est quelque chose qui nous a beaucoup touchés, qui nous a fait grand plaisir. La population de la Côte d’Ivoire est une population fantastique et on souhaite que vous la remerciiez pour nous de cet accueil fabuleux.

Merci monsieur le Président et merci à vous tous et à vous toutes de nous honorer par votre présence ce soir. (Applaudissements nourris) »

Propos recueillis et retranscrits par Louis Konan


Votre message...