29 juin 2018
0 messages
Partager

DÉCLARATION DE L’AMICALE FOKKER F100

Le vendredi 29 juin 2007, Guillaume Kigbafori Soro, Premier ministre issu de l’Accord Politique de Ouagadougou, se rendait à Bouaké, avec une delegation composée de collaborateurs, de journalistes et de l’équipage d’un avion de type Fokker F100 de la flotte présidentielle, pour l’installation de magistrats en ex-zones Centre Nord et Ouest (CNO). Cette mission s’inscrivait dans le cadre du redéploiement de l’administration. A son arrivée à l’aéroport de Bouaké, l’avion a fait l’objet d’une attaque à l’arme lourde, un attentat qui visait directement le Premier ministre.


A l’occasion de la 11e journée commémorative de ce tragique événement, les rescapés de l’attentat, le premier du genre dans notre pays, ainsique les parents des victimes réunis au sein de l’Amicale Fokker F100, prient pour le repos des âmes des disparus, pendant et après cette attaque.

Notre compassion va aux parents des diplomats Doumbia Sekou et Serifou Souleymane du protocol d’Etat, du Lieutenant Ouattra Drissa et du Caporal Diomande Siaka, de Maître Fakhy Konaté, de l’adjudant Chef major Abedie Manto Mathieu et de Zamzoré Moumouni. Nous souhaitons prompt rétablissement à notre camarade Cissé Lacina (cameraman, aujourd’huiinvalide). Nous avons une pensée spéciale pour notre compagnon Koné Kamaraté Souleymane incarcéré à la MACA toujours en attente d’un jugement.

Cette journée marque aussi pour nous l’occasion de rappeler aux filles et fils de la Côte d’Ivoire de s’approprier les valeurs cardinales de Paix, de Tolérance et de Réconciliation vraie.

Nous sommes d’autant mieux placés pour prôner ces valeurs que nous avons été témoins directs des affres des crépitements des armes qui ne trient ni obedience politique, religieuse ou ethnique.

A ce titre, et au regard de la situation politique qui cristallise à nouveau toutes les attentions, l’Amicale Fokker F100 entend jouer pleinement son rôle de promoteur de la paix sociale sur la base de sa proper expérience.

Toutefois, l’Amicale encourage le Gouvernement à accélérer les enquêtes et en publier les résultats. Nous assurons l’opinion de notre profonde sincérité de nous être départis de tout esprit de rancœur : Nous avons pardonné.

L’Amicaledemandeaussiau Gouvernement de faire sien le processusd’indemnisation de sesmembres.

Fait à Abidjan le 29 juin 2018

Pour l’Amicale Fokker F100

Le Président

Siratigui Konaté


Votre message...