29 juin 2017
0 messages
Partager

29 juin 2007 / Sidiki Konaté : « Cette date ne doit pas être oubliée. Ça fait partie de notre histoire »

Débutée timidement à cause de l’accès difficile au site de la Reserve Touristique Dalhiafleur sis à Cocody- Abatta, ancienne route de Bingerville, la mise en place de la cérémonie commémorant du 10 ème anniversaire de l’attentat contre le Fokker F100 du Premier ministre Guillaume SORO a pris fin vers 11 heures 30 minutes avec l’arrivée du ministre Sidiki Konaté, représentant du Président d’honneur de l’Amicale des Rescapés du Fokker F100.


Avant le représentant du Président Guillaume SORO, plusieurs autorités politiques, administratives des Forces nouvelles ont pris d’assaut, malgré une pluie battante, le village de Carrière où s’est déroulée la cérémonie. Entre autres le ministre Alain Lobognon, député de Fresco ; madame le ministre Affoussiata Bamba Lamine, le Président de l’ONG La vie, M. Soro Simon, et M. Daniel Kossomina Ouattara, conseiller économique et social.
Après des propos liminaires bien introduits du maitre de cérémonie, le brillantissime Fandjo Otiombé Léon, place fut faite aux leaders religieux pour les prières et les bénédictions à l’endroit des victimes et des rescapés dudit attentat ! L’imam Mamadou Dosso et le pasteur Zunon Didier ont tour à tour prié pour la reconstruction des rescapés et pour l’élévation des âmes des défunts vers Dieu le Tout-Puissant.
Après les prières et bénédictions, sous une musique de recueillement en fond sonore, le maitre de cérémonie a procédé à l’appel de façon nominative des 44 passagers du Fokker 100, autant les morts que les vivants. C’est quasiment les larmes aux yeux, tant l’émotion était intense, que le Président de l’Amicale des rescapés du Fokker F100, M. Konaté Siratigui, est monté au pupitre pour délivrer son message, un message de pardon et de réconciliation, comme le thème de ce 10ème anniversaire l’indique bien : « Dix ans après, le temps du Pardon ».
« La douleur est encore vive certes, mais celui que nous avons choisi comme Président d’honneur pour notre amicale, j’ai nommé Soro Kigbafori Soro Guillaume me charge de vous demander de pardonner et de nous réconcilier avec nous-mêmes et avec ceux qui voulaient nous donner la mort. Le temps est venu de panser nos blessures. Le moment est venu de réduire les abîmes qui nous séparent. Le temps de pardonner est arrivé… », a indiqué M. Konaté Siratigui tout en ayant en espoir que de ‘’l’expérience d’un désastre humain inouï, doit naître une société dont toute l’humanité sera fière et les membres de l’Amicale Fokker F100 qu’il a la lourde charge de présider, devront être les artisans de cette mission aussi noble que celle qui a coûté la vie à leurs compagnons’’.
Quand le représentant du Président d’Honneur de l’Amicale Fokker F100, le ministre Sidiiki Konaté, monte au pupitre, toujours sous une pluie battante, c’est l’euphorie, tant son message était attendu. En bon orateur comme le leader éclairé, le député de Man a fait de façon chronologique l’historique des Forces nouvelles et montré le caractère officiel et régalien de la mission qu’effectuait le Premier ministre Guillaume Soro en plein processus de sortie de crise en 2007 suite aux Accords politiques de Ouagadougou (APO) quand son avion a été attaqué à l’arme lourde par des quidams. Attentat qui a occasionné quatre pertes en vie humaine sur le champ et plusieurs blessés graves.
Après s’être satisfait de l’avancée de l’enquête ouverte au sujet de cet attentat, au regard des réponses du Porte-parole du gouvernement suite au Conseil des ministres d’hier mercredi 28 juin 2017, le ministre Konaté Sidiki a souhaité la solidarité entre les rescapés et entre la grande famille des Forces nouvelles avec les parents des victimes.
« On ne doit pas être prisonniers du passé. Cette date ne doit pas être oubliée. Ça fait partie de notre histoire. N’ayons pas honte de notre histoire. Ce 29 juin a posé des actions qui nous suivent aujourd’hui (…) Ce qui s’est passé, c’est au nom de la raison d’Etat et il est bon que nous en tirons toutes les conséquences », a-t-il indiqué de façon audible tout en ironisant que sous cette pluie averse, c’est la nature même qui pleure avec toute la grande famille des Forces nouvelles.
La cérémonie officielle de ce 10ème anniversaire de l’attentat contre le Fokker F100 qui transportait le Premier ministre Guillaume Soro pour l’installation des magistrats en vue du démarrage de l’identification et des audiences foraines à Bouaké s’est soldée par un planting d’arbres en la mémoire des disparus et des rescapés. Prévu pour chacun des 44 passagers de l’avion, la pluie s’étant invitée, c’est de façon symbolique que les ministres Konaté Sidiki et Affoussiata Bamba Lamine ont mis en terre la plante portant le nom du Président d’honneur Guillaume Kigbafori Soro. Les responsables des eaux et forêts qui ont pris une part active à cette cérémonie se chargeront de planter les 43 autres plantes au nom des 43 autres passagers après la pluie.
Un cocktail a été ensuite offert à l’ensemble des populations qui ont fait le déplacement du site de la Reserve Touristique de Dalhiafleur de Cocody- Abatta. Ce 10ème anniversaire a été aussi rehaussé par la présence massive des mouvements associatifs de jeunes qui partagent les idéaux du leader générationnel, SEM. Guillaume Kigbafori Soro.
Notons que le Président de l’Assemblée nationale, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, Président d’honneur de l’Amicale Fokker 100, pour ce 10ème anniversaire, a tenu à publier, très tôt ce jeudi matin sur sa page Facebook, un message de Paix, de Pardon et de Réconciliation.
Louis Konan
29 juin 2007 / Sidiki Konaté : « Cette date ne doit pas être oubliée. Ça fait partie de notre histoire »
Débutée timidement à cause de l’accès difficile au site de la Reserve Touristique Dalhiafleur sis à Cocody- Abatta, ancienne route de Bingerville, la mise en place de la cérémonie commémorant du 10 ème anniversaire de l’attentat contre le Fokker F100 du Premier ministre Guillaume SORO a pris fin vers 11 heures 30 minutes avec l’arrivée du ministre Sidiki Konaté, représentant du Président d’honneur de l’Amicale des Rescapés du Fokker F100.
Avant le représentant du Président Guillaume SORO, plusieurs autorités politiques, administratives des Forces nouvelles ont pris d’assaut, malgré une pluie battante, le village de Carrière où s’est déroulée la cérémonie. Entre autres le ministre Alain Lobognon, député de Fresco ; madame le ministre Affoussiata Bamba Lamine, le Président de l’ONG La vie, M. Soro Simon, et M. Daniel Kossomina Ouattara, conseiller économique et social.
Après des propos liminaires bien introduits du maitre de cérémonie, le brillantissime Fandjo Otiombé Léon, place fut faite aux leaders religieux pour les prières et les bénédictions à l’endroit des victimes et des rescapés dudit attentat ! L’imam Mamadou Dosso et le pasteur Zunon Didier ont tour à tour prié pour la reconstruction des rescapés et pour l’élévation des âmes des défunts vers Dieu le Tout-Puissant.
Après les prières et bénédictions, sous une musique de recueillement en fond sonore, le maitre de cérémonie a procédé à l’appel de façon nominative des 44 passagers du Fokker 100, autant les morts que les vivants. C’est quasiment les larmes aux yeux, tant l’émotion était intense, que le Président de l’Amicale des rescapés du Fokker F100, M. Konaté Siratigui, est monté au pupitre pour délivrer son message, un message de pardon et de réconciliation, comme le thème de ce 10ème anniversaire l’indique bien : « Dix ans après, le temps du Pardon ».
« La douleur est encore vive certes, mais celui que nous avons choisi comme Président d’honneur pour notre amicale, j’ai nommé Soro Kigbafori Soro Guillaume me charge de vous demander de pardonner et de nous réconcilier avec nous-mêmes et avec ceux qui voulaient nous donner la mort. Le temps est venu de panser nos blessures. Le moment est venu de réduire les abîmes qui nous séparent. Le temps de pardonner est arrivé… », a indiqué M. Konaté Siratigui tout en ayant en espoir que de ‘’l’expérience d’un désastre humain inouï, doit naître une société dont toute l’humanité sera fière et les membres de l’Amicale Fokker F100 qu’il a la lourde charge de présider, devront être les artisans de cette mission aussi noble que celle qui a coûté la vie à leurs compagnons’’.
Quand le représentant du Président d’Honneur de l’Amicale Fokker F100, le ministre Sidiiki Konaté, monte au pupitre, toujours sous une pluie battante, c’est l’euphorie, tant son message était attendu. En bon orateur comme le leader éclairé, le député de Man a fait de façon chronologique l’historique des Forces nouvelles et montré le caractère officiel et régalien de la mission qu’effectuait le Premier ministre Guillaume Soro en plein processus de sortie de crise en 2007 suite aux Accords politiques de Ouagadougou (APO) quand son avion a été attaqué à l’arme lourde par des quidams. Attentat qui a occasionné quatre pertes en vie humaine sur le champ et plusieurs blessés graves.
Après s’être satisfait de l’avancée de l’enquête ouverte au sujet de cet attentat, au regard des réponses du Porte-parole du gouvernement suite au Conseil des ministres d’hier mercredi 28 juin 2017, le ministre Konaté Sidiki a souhaité la solidarité entre les rescapés et entre la grande famille des Forces nouvelles avec les parents des victimes.
« On ne doit pas être prisonniers du passé. Cette date ne doit pas être oubliée. Ça fait partie de notre histoire. N’ayons pas honte de notre histoire. Ce 29 juin a posé des actions qui nous suivent aujourd’hui (…) Ce qui s’est passé, c’est au nom de la raison d’Etat et il est bon que nous en tirons toutes les conséquences », a-t-il indiqué de façon audible tout en ironisant que sous cette pluie averse, c’est la nature même qui pleure avec toute la grande famille des Forces nouvelles.
La cérémonie officielle de ce 10ème anniversaire de l’attentat contre le Fokker F100 qui transportait le Premier ministre Guillaume Soro pour l’installation des magistrats en vue du démarrage de l’identification et des audiences foraines à Bouaké s’est soldée par un planting d’arbres en la mémoire des disparus et des rescapés. Prévu pour chacun des 44 passagers de l’avion, la pluie s’étant invitée, c’est de façon symbolique que les ministres Konaté Sidiki et Affoussiata Bamba Lamine ont mis en terre la plante portant le nom du Président d’honneur Guillaume Kigbafori Soro. Les responsables des eaux et forêts qui ont pris une part active à cette cérémonie se chargeront de planter les 43 autres plantes au nom des 43 autres passagers après la pluie.
Un cocktail a été ensuite offert à l’ensemble des populations qui ont fait le déplacement du site de la Reserve Touristique de Dalhiafleur de Cocody- Abatta. Ce 10ème anniversaire a été aussi rehaussé par la présence massive des mouvements associatifs de jeunes qui partagent les idéaux du leader générationnel, SEM. Guillaume Kigbafori Soro.
Notons que le Président de l’Assemblée nationale, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, Président d’honneur de l’Amicale Fokker 100, pour ce 10ème anniversaire, a tenu à publier, très tôt ce jeudi matin sur sa page Facebook, un message de Paix, de Pardon et de Réconciliation.

Louis Konan


Votre message...