29 juin 2018
#GKS
0 messages
Partager
#GKS
29 juin 2007/ Guillaume SORO : « Même l’attaque de l’avion ne m’a pas arrêté »

Les rescapés de l’attaque du Fokker 100 qui transportait le Premier ministre Guillaume Soro commémorent chaque année la date du 29 juin en souvenir aux victimes.


En prélude à cette date anniversaire, Guillaume Soro en visite à Fresco à la rencontre des populations dit avoir pardonné malgré les séquelles de ce drame qui a fait quatre morts et de nombreux blessés. « Même l’avion-là ne m’a pas arrêté. La seule guerre que nous devons mener, c’est la réconciliation, il n’y a pas autre chose », leur a-t-il conseillé le 26 avril 2018.

En effet, le 29 juin 2007, Guillaume Soro, Premier ministre de sortie de crise, se rendait à Bouaké pour l’installation des magistrats devant conduire une opération d’identification en vue des audiences foraines pour des élections présidentielles. C’est ainsi que le Fokker 100 qui le transportait a été pris pour cible par des tireurs embusqués. Onze ans après l’effroyable attaque, les coupables courent toujours, et aucune enquête n’a été diligentée pour situer les responsabilités.

Malgré les impondérables qui pouvaient survenir et entraver le déroulement du processus de sortie de crise, Guillaume Soro est allé jusqu’au bout de sa mission, afin de voir les Ivoiriens vivre en osmose les uns avec les autres.

Pour l’actuel chef du Parlement, la seule bataille qui vaille la peine d’être menée est celle de la réconciliation et du pardon, gage du développement d’un pays comme la Côte d’Ivoire qui sort de plusieurs années de crise. « Tous les pays se sont développés parce que d’abord, les filles et fils autour de la nation, se sont rassemblés », a-t-il indiqué.

BAMBA Soualo


Votre message...